La tour de l'horloge

St-Martin de Brômes - la tour de l'horloge        La tour de l'horloge se dresse à l'extrémité sud de la colline du Castelleras, en face l'église paroissiale. Construite en appareil de bossage, elle mesure 23m50 de haut. Elle est dans son aspect général nettement défensive avec au sommet des mâchicoulis sur arcs reposant sur des corbeaux en quarts-de-rond superposés. C'est à tort qu'on l'attribue depuis le 19e siècle aux Templiers car il s'agirait plutôt d'une tour construite au 14e siècle par le seigneur de Saint-Martin-de-Brômes : Boniface de Castellane. La famille De Castellane a été seigneur de Saint-Martin-de-Brômes du 13e siècle au 18e, avant de laisser la place à la famille Payan. Elle servait à l'origine de tour de guet et d'entrepôt pour l'impôt seigneurial. Dans le courant du 19e siècle, elle a été percée de fenêtres et transformée en pigeonnier ; en attestent les nombreux boulins (nids de pigeons), avant de devenir la tour supportant l'horloge. Enfin, depuis 1972, elle abrite le Musée Gallo-Romain.
       Au sommet se dresse un campanile en fer forgé soutenant la cloche de l'horloge, millésimée 1866. Ce campanile du 19e siècle permet de lutter contre les incendies causés par l'effet combiné du vent et de la chaleur particulièrement intense en Provence. Typiques de notre région, les campaniles tirent leur origine de la campanule dont ils se sont inspirés.
       Depuis le 11 janvier 1921, elle est classée Monument Historique et est reconnue comme le plus bel ouvrage d'architecture militaire de Haute-Provence.
       Vous découvrirez à ses pieds l'admirable panorama des toits du village ; il n'est pas possible d'accéder dans les étages de la tour.