L'éditorial de Monsieur le Maire

Serge HARIVEL, Maire de Saint-Martin de Brômes Je ne peux ouvrir ce numéro, sans avoir une pensée attristée pour celui qui fut mon premier adjoint, Monsieur Paul JAUNET.
Paul pour nous ces collègues, avait été élu en 1995 avec un score écrasant. Réélu en 2001 à la majorité absolue, il entamait son deuxième mandat de 1er adjoint.
Depuis il n'avait de cesse de mener des actions en faveur de sa commune, avec le professionnalisme et l'efficacité que l'équipe municipale lui connaissait.
Il suivait de prés les dossiers, qu'il menait d'un bout à l'autre sans rien laisser au hasard.
Je pouvais m'appuyer sur sa collaboration sans craindre une défaillance.
Mais voilà, la vie cruelle parfois a décidé pour lui.
Depuis quelques mois, nous le sentions fatigué, mais la rapidité avec laquelle il nous a quittés nous a laissés sans réaction.
La commune de ST MARTIN DE BROMES a perdu un homme d'une intégrité exemplaire, et moi le 1er adjoint qui était devenu mon ami et celui de toute l'équipe municipale : les élus et les agents territoriaux.
Notre pensée va également à son épouse et à son fils.
Les élus qui formaient son équipe au sein de la commission " Urbanisme et Travaux " ont repris le flambeau pour la rédaction de l'article de ce bulletin, en conservant l'esprit que Paul lui avait donné.
Un grand "bonhomme" comme il disait lui même, nous a quittés, mais ses empreintes restent gravées dans la vie de la commune.

Vous trouverez tout au long de ce bulletin les articles des diverses commissions qui relatent l'avancée de nos divers projets.

Je voudrais quant à moi accentuer le point sur le dossier "Ecole" qui, je le conçois, a connu quelques aléas, et quelques retards qui sont pour vous, comme pour nous profondément regrettables. Mais aujourd'hui je suis en mesure de vous certifier que les travaux sont bien enclenchés. Le dossier de consultation des entreprises a été approuvé, transmis au contrôle de la légalité et aux insertions officielles. Nous attendons pour le 31 juillet dernier délai les offres des entreprises. Démarrage du chantier 1er septembre, réception des travaux fin décembre. Et sans imprévu : ouverture et transfert de l'école 1er janvier 2004.

Nous avons essayé, avec nos moyens, et croyez bien qu'ils ne sont pas énormes, de mener à bien cette opération en tenant compte de tous les avis, et observations de chacun.

Concernant l'accueil de la petite enfance, il est indéniable que son fonctionnement actuel devient obsolète. C'est pourquoi la commission "petite enfance" dont vous trouverez l'article en page 14 de ce bulletin a lancé une étude de faisabilité et de besoins. J'invite vivement les parents concernés à répondre au questionnaire qu'ils ont reçu. Et ce pour étayer ce dossier auprès des instances régionales et départementales qui vont être sollicitées.

Notre but n'est pas de supprimer un service, mais bien de le pérenniser, et cela bien évidemment de la meilleure manière possible, tant au niveau du service et de la structure, mais également d'un point de vue financier, qu'une commune quelle qu'elle soit doit impérativement prendre en compte.

Je sais bien et vous le savez aussi, qu'il est difficile de répondre à tous les besoins d'une collectivités et de ses administrés immédiatement, mais sachez que nous faisons tout notre possible pour satisfaire chacun.

Je me tiens comme toujours à votre entière disposition.

Je souhaite à tous de bonnes vacances et vous donne rendez-vous après la rentrée pour un nouveau bulletin.

Serge HARIVEL
Votre Maire